Bienvenue à ce premier innovation Weekly, une émission hebdomadaire complètement subjective pour faire le point sur ce qu’il ne fallait pas manquer sur le sujet de l’innovation et du digital.
Cette semaine, nous allons parler de Bob, Jack, Elon et Ted.

GAFA LIFE

Apple

Pendant que les rumeurs et les fuites s’enchainent sur l’iphone 8 Musical.ly a annoncé que lors de sa prochaine mise à jour l’app passera sur le catalogue de Apple.
Pour les plus 40 ans qui cherchent encore à faire fonctionner Snapshat, Musical.ly est LE réseau social vidéo météorique du moment qui a multiplié son évaluation par 5 et atteint les 40 millions d’utilisateurs actifs.
Enfin, ça c’était jusqu’au mois dernier car l’app a dégringolé dans les charts du top 10 a la place 32.
Plus directement concernant Apple, Bloomberg a publié les premiers test de la technologie de véhicule autonome d’Apple actuellement testée sur un Lexus.
Le «Projet Titan», comme il est appelé en interne, a eu une genèse compliquée depuis que Bob Mansfield en a pris la direction en Avril 2016. Il a réduit les ambitions du programme en renonçant à concevoir un véhicule autonome pour se concentrer sur le développement d’un logiciel de conduite autonome. A ce sujet, Alphabet aussi utilise des Lexus pour tester leur système propre de conduite autonome.
Le plus rapide espère pouvoir vendre son logiciels aux constructeurs.

Google

De son coté, Alphabet à annoncé via sa division Verily rechercher 10 000 volontaires sains pour partager leurs données de santé et rejoindre le projet baseline lancé en 2014 et déjà composé de 200 volontaires. Rien de bien invasif, ils souhaitent juste vos données génétiques, des échantillons sanguins, des radios et tout un tas d’autres infos qui seront collectées au fur et à mesure par la Google study watch qui vous sera fournie.
Dommage que ce ne soit que pour les américains…ou pas.

Amazon

Amazon, qui a annoncé une hausse de 23% de ses revenus grace à l’Inde, lance son moyen de paiement Amazon Pay en france, concurrent de Paypal et Applepay arrive en France cette semaine. Vous pourrez désormais utiliser les données de votre compte Amazon pour acheter chez Colette et Nature et découvertes pour commencer. La promesse faites au commercant en ligne est assez classique : une réduction des abandons de panier. En échange, Amazon récupère 25 centimes par transaction et prélève une commission dégressive, entre 1,4 % pour une enseigne qui présenterait plus de 100.000 paiements mensuels et 3,4 %, pour moins de 2.500 paiements par mois.
Autre nouvelle concernant Amazon, et publiée lundi dans le Wall Street Journal, nous apprenons que Amazon dispose d’une équipe dédiée à la livraison sans chauffeur. Par route ou par les airs. Cette équipe n’est pas en train de construire son propre véhicule autonome comme c’est la mode en ce moment mais de trouver des moyens d’utiliser les technologies existantes pour dynamiser les résultats de l’entreprise. S’ils ont déjà bien avancé dans la robotique des centres logistiques, ils s’intéressent aujourd’hui «au dernier kilomètre» avec des drones pour l’idée la plus visible ou plus simplement en prenant un peu d’espace dans l’offre de véhicule automatisé qui existera dans quelques années.
Pour info, la  notion de « dernier kilomètre » est une tendance lourde dans le domaine du transport de personne?. Il existe désormais une offre de véhicules légers électriques comme les gyroroues (suivez Laurent Laforge qui fait parfois un retour sur l’info digitale de la semaine de son gyroroue) ou les skates électriques que les parisiens vont voir de plus en plus souvent…

Twitter

Twitter a créé la surprise cette semaine avec la publication des résultats qui a dépassé les attentes des actionnaires à 548 millions de dollars avec 9 millions d’utilisateurs supplémentaire comparé à l’année dernière. Ce qui pourrait s’expliquer par la simplification de l’application et la chasse aux comportements abusifs.
Ne nous emballons pas, Twitter enregistre tout de même une perte nette de 61 millions avec un bénéfice de 0,11 dollar par action au lieu de 0,15 l’année dernière à la même époque.
A ce sujet, Jack dorsey a continué  à vendre ses actions de Square pour prendre 9,5 millions de dollar en action portant a 1 million le nombre d’actions qu’il a acquis en 2017.

UBERISATION

L’hémorragie du Staff dirigeant continue. Cette semaine c’est Anthony Levandowski le boss du groupe des technologies avancées qui a démissionné. Alors lui, c’est un peu différent des autres, il est poursuivi par un ancien employeur pour vol de propriété intellectuelle.
Ce n’est pas fini, Uber a du répondre cette semaine aux allégations du New York Times que l’entreprise continuait de suivre les smartphones de ses utilisateurs même après qu’ils aient effacé l’app. La réponse d’uber a été de dire qu’ils utilisaient le «fingerprinting» une pratique commune chez les développeurs. Ceci pour éviter la fraude des chauffeurs (notamment chinois) qui utiliseraient des iphones volés pour booster leur nombre de course, un métrique utilisé par Uber pour calculer les bonus.
Pour mémoire, c’est Apple qui autorisé les développeurs à utiliser le code identifiant de chaque appareil (UDID, le code que vous devez fournir à votre assureur quand vous vous faites chourer votre téléphone pendant que vous signiez une pétition) mais suite à la pression populaire Apple en a arrêté l’usage en 2013 au profit d’autres trackers moins intrusifs comme les Ad ID et vendor ID.
Il s’avère que les ingénieurs d’UBER auraient utilisé du geofencing, technique permettant de faire fonctionner un logiciel selon sa localisation, pour faire en sorte qu’elle ne fonctionne pas autour du siège de Apple à Cupertino. c’est dans le même esprit que Volkswagen. Ils ont juste oubliés que Apple avait des bureaux ailleurs qu’à Cupertino. Quitte à être débile, autant aller jusqu’au bout de la démarche. Tim Cook – le PDG de Apple a appelé Travis Kalanick, l’un des fondateurs d’UBER, pour le menacer d’expulsion de l’app store s’il n’arrêtait pas ses conneries.
Autre événement que vous avez peut-être manqué a été la descente dans les rues de paris, Lyon, Nantes et Marseille des patrons d’auto-école contre l’uberisation de leur profession. Résistance habituelle face à la crainte d’une fuite massive (selon les manifestants) des candidats vers des plateformes proposant des forfaits moins chers mais, selon les intéressés, à la qualité incertaine.
De son coté, l’un des uberisateurs «en voiture simone»  a démenti l’uberisation du secteur en estimant simplement que le secteur de l’auto-école est en retard dans sa digitalisation et qu’il est temps de mettre les outils d’aujourd’hui à la disposition des candidats au permis de conduire.

A SUIVRE

Quelques news en vrac :
> Pour revenir sur le geofencing, DJI, le plus important fabriquant de drone a mis à jour le firmware de ses drones pour en interdire l’utilisation en Syrie. Ces drones étant utilisés par Daech pour y placer des grenades.
Craigconnect a publié une liste de 30 femmes se la london tech à suivre sur Linkedin   Il manque du monde mais c’est toujours un bon endroit pour commencer.
Kernel n’a pas attendu l’annonce récente de Elon Musk concernant Neuralink – pour annoncer qu’elle souhaite pour développer une prothèse Neurale pour reprogrammer le cerveau et devenir plus intelligent. Derrière un peu de storytelling pour nous rassurer en nous expliquant qu’il existe déjà des implants contre parkinson. Alors pourquoi ne pas implanter des composants permettant d’overclocker notre cerveau ?
> Juicero, la blague du moment dans la tech. Il s’agit d’un Nespresso à jus, simplement à la place de mettre une capsule vous mettez une poche contenant des fruits et légumes hachés qui sont pressés par la machine. Cette machine a devenue la risée de la Silicon-Valley après que plusieurs articles en dénonce l’inutilité car il est possible de presser les poches à la main sans utiliser de machine. Surtout, cette machine coute 400$ en prix de lancement, 700$ par la suite avec des recharges qui valent entre 6 et 7$.
> Vu sur la timeline facebook de Jean-Michel Billaut «Quora» le site de Question/Réponse américain arrive en France. Si vous voulez savoir ce qu’il y a de plus français en France, s’il est possible de survivre dans le ventre d’une baleine, quel ferait la longueur de tous les pénis sur terre en miles ou pour savoir comment les athées font pour rester calme pendant des turbulences en avion, c’est sur Quora que ça se passe.

EVENEMENTS

Cette semaine a eu lieu l’afterwork des hacktivateurs. Vous pouvez les retrouver sur leur site hacktivateurs.co
Samedi 29 mai à la Cité universitaire internationale de paris a lieu le lancement de « Innovation days» le prix de l’innovation destiné à promouvoir l’innovation dans les sciences de la vie. Les projets les plus innovants dans les domaines de la biotech, medtech et pharma seront récompensés d’un prêt et bénéficieront gratuitement de services de conseil pour une valeur totale de €60 000. Les gagnants seront présentés les 2 et 3 octobre
Mais l’événement de la semaine a bien sur été le TED2017 à Vancouver qui a eu lieu toute la semaine. Je vous invite à vous rendre sur le site de TED 2017 pour voir la richesse des thèmes traités.
Nous n’avons pas encore toutes les vidéos mais déjà plusieurs talks font parler d’eux :
Wired a relevé l’intervention de Anil Seth dans la série «Mind and meaning» qui a cherché à rassurer tout le monde en expliquant que la conscience était entrelacé à la condition humaine et qu’il ne fallait pas s’inquiéter que l’IA deviennent consciente. Mouais.
Le blog de TED et businessinsider ont mis en avant l’intervention de Shah Rukh Khan, l’acteur indien, sur sa quête de l’amour et de la compassion. Ce talk est sans doute destiné a devenir aussi viral que celui de Sir Ken Robinson. A voir.
Michel-levy Provencal dans son flux Twitter (Mikiane) site le talk du Rabbin Jonathan Sacks comme le premier vrai moment TED avec une standing ovation suivant son intervention durant laquelle il a interpellé le public en lui demandant comment nous pourrions pour faire face à l’avenir sans peur dans une société divisée dans laquelle prospère les extrémismes ? En prenant plusieurs exemple, notamment le selfie, Rabbi Sack se demande si nous sommes en train de célébrer le «Moi»et pas assez le « Nous ». Ce serait dans le « Nous » que se trouve le moyen de ne plus être seuls et effrayés.
Cette intervention a fait écho à l’intervention vidéo surprise du Pape François qui pendant 18 minutes a demandé aux leaders de la tech de prendre leur responsabilité par rapport aux injustices que créent leur activité et de montrer plus d’empathie dans un monde où nous avons tous besoin les uns des autres.
Dernier talk dont pas mal de monde a parlé, plutôt une interview en fait, où Elon musk a été interrogé par Chris Anderson, le curateur de TED. La conversation a porté sur le projet de tunnel sous Los Angeles où les voitures sont placées sur une sorte de luge (il semble que ce soit plus un effet d’annonce, comme Neuralink)  avant de parler de l’hyperloop, Tesla et Space X.

TENDANCES DE LA SEMAINE

Deloitte a publié cette semaine ses tendances technologiques « Tech Trends 2017 ». Pas de surprise selon cette étude la technologie n’alimente non plus les services IT mais toutes les directions métiers avec 4 tendances.
En fait non, il y une tendance plus urgente que les tendance Tech. Cette tendance est :

L’empathie

Dans ces temps d’élection comprendre ceux qui ne veulent pas voter pour le même candidat que nous peut-être un vrai sujet.
En tout cas l’est aux Paybas ou l’application Waarom Kies jij (Pourquoi vous choisir) est une plateforme permettant de chatter avec une personne ayant un point de vue politique différent.
Ca l’est aussi aux Etats-Unis, avec « Read Across the Aisle» ou « lire de l’autre coté de l’allée » qui est une application vous proposant des articles de l’autre coté de votre dominante politique.
A la semaine prochaine